Pourquoi faire de la photographie scolaire

Mon souhait d’être en lien avec les enfants et l’école

Si vous avez lu ma page de présentation, vous saurez que j’ai passé plus de quinze années dans le marketing, et notamment dans le secteur du marketing pharmaceutique. J’ai appris énormément de choses, qui me servent encore aujourd’hui en tant que photographe ; mais au bout de quinze ans, j’ai eu envie de me donner d’autres objectifs professionnels.

J’ai réalisé tout d’abord un bilan de compétences qui fut extraordinaire et très révélateur. J’ai appris à accepter beaucoup de choses, j’ai appris à mieux me connaitre. J’ai appris à révéler ce côté artistique qui avait toujours été enfoui. La photographie en faisait partie, c’était une activité que j’aimais beaucoup, sans m’être jamais donné le temps de l’approfondir sérieusement.

Ce bilan de compétence a montré mon envie de créer de l’émotion, mon envie de transmettre, de laisser des souvenirs, de laisser une trace, d’être plus créative. Depuis quelques mois, je m’étais orientée vers le métier d’institutrice. Cela répondait parfaitement à ces envies. J’adorais aller à l’école étant enfant, et je voulais transmettre ce que j’avais vécu et ressenti. Après une semaine d’immersion, je n’avais aucun doute sur le fait que ce métier m’apporterait beaucoup et que je pouvais apporter beaucoup aux enfants. Je me sentais tellement bien en classe, j’avais envie de préparer mes cours, de transmettre aux enfants. Mais quelques doutes sont apparus suite à la complexité pour obtenir le diplôme, en étant maman de trois enfants en bas âge, et à la complexité de l’éducation nationale pour avoir sa propre classe…face à ma plus grande déception de ne pouvoir réaliser ce métier à cause de raisons logistiques et politiques.

Le goût pour la photographie scolaire

Mais suite à une séance photo en famille, le déclic est apparu. Être photographe, voilà ce que je souhaitais faire ! Cela répondait à toutes mes envies, et je gardais surtout le lien avec les enfants ! Car oui, je réalise divers types de séances photo, mais les enfants sont toujours très présents. Et naturellement, la photographie scolaire s’est imposée à moi. Ce n’est pas forcément la photographie la plus artistique, mais ici ce n’est pas ce que je recherche. Je me sens bien à l’école, je suis ravie de rencontrer ces petits bouts de quelques années à peine, pour essayer de les mettre en confiance. Ces photos sont plus que tout un vrai héritage familial ! J’adore réaliser ces photos de classe, qui me permettent clairement de laisser un souvenir précieux pour les familles et les parents. Les photos de classe, ne prends-t-on pas un réel plaisir à les revoir des années plus tard ?

Des photos adaptées à la situation sanitaire

Alors, oui, pour moi, la photographie scolaire était une évidence. J’espère en faire beaucoup, même si la situation sanitaire n’est pas évidente actuellement. Après quelques séances photo scolaires cette année, je peux dire que c’est vraiment une activité que j’affectionne tout particulièrement. Tous mes souhaits sont réunis. Mais il faut savoir s’adapter, alors c’est pour cette raison que j’ai mis en place des photos un peu différentes, avec des montages et des photos individuelles ; et des commandes en ligne, afin de respecter les gestes barrières. Cela reste des photos importantes, et je suis tellement heureuse de pouvoir participer à laisser de tels souvenirs ! La photographie scolaire peut aussi évoluer, et je suis persuadée que nous pouvons grandement innover dans ce domaine (en plus des photos traditionnelles telles que nous les connaissons depuis nos plus jeunes années…). D’ailleurs, si vous avez des idées originales sur le thème de la photo de classe, ou si, en tant que Directrice ou Directeur d’une école en Côte d’Or, vous souhaitez donner une autre dimension à vos photos de classe, n’hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.